Presseinformationen für die Landwirtschaft:

EuroTier 2012 :

Cinq médailles d'or et dix-neuf médailles d'argent pour les innovations

(DLG). L'Eurotier représente le marché le plus important des machines, des équipements et des intrants pour l'élevage professionnel au niveau européen et mondial. Cela se vérifie de façon impressionnante par un total de 182 exposants issus de 23 pays qui ont inscrits plus de 300 innovations auprès de la DLG (Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft / Société Allemande d'Agriculture), l'organisatrice de l'EuroTier. Le nombre des inscriptions correspond à un nouveau record pour l'EuroTier. Il faut noter que près de la moitié des inscriptions d'innovations est faite par des exposants étrangers.
 
Une commission d'experts neutre et internationale désignée par la DLG comprenant des experts et des agriculteurs venant de Grande-Bretagne, de Suisse et d'Allemagne a distingué cinq innovations d'une médaille d’or et dix-neuf autres d'une médaille d’argent.
 
Innovations médaillées d'or
 
  • AeroScalder
    Marel Stork Poultry Processing, Boxmeer, Pays-Bas, hall 9, stand F32
    L’échaudage a généralement lieu lors de l'abattage des volailles dans plusieurs cuves à échauder successives à contre-courant. De l'air est propulsé dans l'eau afin d'optimiser l'échaudage. L'inconvénient du système est sa forte consommation en eau et en énergie. On part du principe que le système d'échaudage successif réduit plutôt la contamination microbienne sans pour autant complètement éviter les contaminations croisées. Le système AeroScalder contourne ce problème en propulsant de l'eau enrichie en air chaud à grande vitesse sur la carcasse. Ceci permet d'économiser jusqu'à 75 % d'eau et 40 % d'énergie. Le mélange air/eau est directement effectué à côté de la chambre de brumisation de sorte que l'ensemble du système occupe moins de place que la technique habituelle. Le contrôle des conditions d'échaudage s'opère par des capteurs. Les carcasses n'ont aucun contact direct au-dessus de l'eau évitant ainsi toute contamination croisée par des germes. L'AeroScalder est une évolution innovante et contribue clairement à la protection de l'environnement et à la sécurité du produit.
 
  • Le système RumiWatch
    ITIN + HOCH GmbH, Liestal, Suisse, hall 13, stand G13
    Le système RumiWatch est un système de gestion sanitaire pour ruminants. Il montre rapidement et de façon très claire les variations d'activité de rumination, d'ingestion d'aliments et d'eau ainsi que de déplacement et de repos. Le transfert de données vers l'ordinateur s'opère sans fil. Une carte mémoire supplémentaire intégrée à l'appareil permet une utilisation de longue durée allant jusqu'à quatre mois. La faible consommation d’énergie permet d'étendre la durée d'utilisation à deux ans avec un seul lot de batterie. Le système comprend un licol, un podomètre et un logiciel d'évaluation des données. Le contrôle permanent et fiable des paramètres sanitaires importants est ainsi réalisé individuellement pour chaque animal. Des problèmes de digestion ou des erreurs de ration peuvent être ainsi révélés par la reconnaissance d'une baisse de la fréquence masticatoire des bolus. Le système RumiWatch fournit aux éleveurs, conseillers, vétérinaires d'exploitation et chercheurs une information rapide et compétente tout en les aidant dans leur prise de décision.
 
  • optiSCAN
    Hölscher + Leuschner, Emsbüren, Allemagne, hall 12, stand F46
    optiSCAN est un système de pesage mobile pour les porcs d'engraissement basé sur une technique de caméra en 3D. L'appareil portable contenant la caméra en 3D doit être maintenu pendant env. 3 secondes au-dessus du porc d'engraissement. La caméra mesure l'intervalle entre l'animal et les contours de l'espace autour du corps du porc. Les coordonnées spatiales de la photo en 3D permettent de calculer en instantané le poids du porc d'engraissement. Grâce à l'appareil optiSCAN, il n'y a plus besoin de pesage des porcs d'engraissement fatiguant et prenant beaucoup de temps. optiSCAN améliore ainsi la gestion du travail sans occasionner de stress supplémentaire aux porcs d'engraissement. L'appareil permet une vente plus basée sur le poids et une opération de pesage rapide et respectueuse de l'animal. Les tâches habituellement nécessaires en amont et en aval du pesage comme le nettoyage des couloirs et des plates-formes de pesage n'ont plus lieu d'être économisant par ailleurs de l'eau et du désinfectant.
 


  • Module de traite GEA
    GEA Farm Technologies, Bönen, Allemagne, hall 27, Stand D35
    Un module de traite intelligent et automatique a été récompensé pour son usage en salles de traite déjà installées et est destiné à la traite automatique ou semi-automatique des vaches. Le module de traite innovant prend en charge l'ensemble des étapes de travail concernant les animaux et ayant attrait à la traite du lait en bonne et due forme allant du lavage des trayons à l'élimination du 1er jet jusqu'au trempage des trayons. La construction mince du module de traite permet de l'installer pour partager les différents systèmes de salles de traite qu'il s'agisse de salles rotatives, en tandem, en épi ou en parallèle. Une traite semi-automatique est aussi possible grâce à l'accès facile au pis. Les exploitations laitières pour grands troupeaux peuvent utiliser cette technologie comme première étape vers l'automatisation du pénible travail de traite sans pour autant avoir à modifier les procédés de travail habituels ou les autres méthodes d'élevage et d'encadrement. L'automatisation avec le module de traite permet d'économiser des coûts de travail pour investir en contrepartie dans l'équipement technique des solutions pour chaque poste.

 

 
  • optiCOW
    Hölscher + Leuschner, Emsbüren, Allemagne, hall 12, stand F46
    optiCOW est un module de mesure en 3D entièrement automatisé pour les vaches laitières. Les vaches sont chacune reconnues par RFID en passant dans un sas spécial pour être ensuite filmées en mouvement par une caméra en 3D et automatiquement pesées. Un programme d’évaluation mathématique et statistique élabore un modèle en 3D de la partie arrière de la vache et calcule le Body Condition Score (note d'état corporel: BCS). Cette technique de traitement d'image permet d'obtenir une représentation objective et en continue de la dynamique de mobilisation des graisses pour chaque vache tout au long de la lactation. L'éleveur obtient avec optiCOW des informations précises sans investissement personnel supplémentaire sur l'état physique et sanitaire de chaque vache lui permettant ainsi de gérer de façon ciblée la performance des vaches par l'alimentation et la conduite d'élevage.
 
 
Innovations médaillées d'argent
 
  • Boîtier de contrôle de l'environnement d'élevage BSC DeLaval
    DeLaval International AB, Tumba, Suède, hall 27, stand H34
    Le boîtier de contrôle de l'environnement d'élevage est une solution systémique intégrative et interactive pour le contrôle d'ensemble ainsi que la gestion et la régulation des dispositifs électriques situés en stabulation comme les filets pare-vent, les ventilateurs, le refroidissement par humidification, le raclage du lisier et l'éclairage. Dorénavant à l'aide d'un seul et unique boîtier de contrôle également joignable par Internet tous ces dispositifs électriques sont non seulement commandés par cadences ou grilles horaires de façon manuelle ou automatique mais aussi régulés en réponse à différents signaux de sondes comme les paramètres météorologiques et environnementaux intérieurs, l'intensité lumineuse, la charge du moteur etc. De plus chaque dispositif électrique peut être coordonné ou connecté aux autres pour optimiser les procédés, par exemple en cas de forte ventilation latérale le refroidissement par humidification est désactivé automatiquement. Les importantes évolutions futuristes du boîtier de contrôle de l'environnement d'élevage permettent de faire des économies de coûts d'investissement, de réduire la consommation d'énergie et des ressources mais aussi de réaliser des allégements de travail et enfin d'optimiser les conditions d'élevage pour les animaux.
 
  • Tour à creuser de Düsse
    Chambre d'Agriculture Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Münster, Allemagne,
    hall 26, stand A05b
    La Tour à creuser de Düsse est un distributeur de matériel exploratoire pour groupes de grande taille offrant du matériel exploratoire interchangeable riche en fibres comme de la paille, du foin ou de l'ensilage. Le caractère innovant de la tour à creuser de Düsse relève de sa simplicité de fabrication. Le matériel exploratoire peut être activement extrait d'une fente située dans le sol par les porcs. Ceci correspond bien au comportement naturel de creusage des animaux. L'innovation tient aussi des multitudes de matériaux exploratoires différents utilisables. Il est ainsi tout aussi possible de remplir la tour à creuser de Düsse avec du matériel à fibres courtes (fourrage haché). Il est possible de régler simplement et précisément la quantité distribuée. Ceci améliore les conditions d'utilisation dans un système sans paille. La tour à creuser de Düsse représente ainsi une évolution innovante des distributeurs existants de matériel exploratoire.
 
  • Schauer Trémie d'alimentation pour aliment sec BATCH
    Schauer Agrotronic GmbH, Prambachkirchen, Autriche, hall 12,
    stand E35
    Pour les convoyeurs à câbles et à chaînes le tuyau de transport ne doit être rempli qu'à env. 50 % sinon la résistance d'entraînement de l'installation est trop élevée et le système s'arrête. Si le retour ne va pas au silo pour vider les restes, il s'ensuivrait un trop-plein du conduit qui aboutirait à une trop forte contrainte. La trémie d'alimentation BATCH est complétée par une vis sans fin avant que l'aliment soit déversé dans la conduite d'alimentation. La vis sans fin fixée à la trémie d'alimentation ne prend de l'aliment du silo que lorsqu'aucun aliment ne vient du retour. L'aliment est ensuite réintroduit dans le cycle de transport par la vis. Le débit de transport de la vis est réglé sur la puissance de transport du système d'alimentation sèche. Un trop-plein du système est ainsi rendu impossible. Ceci permet de faire passer les conduits de l'alimentation sèche par un circuit simple sans angles de dévoiement. La chaîne de convoyage est ainsi protégée ainsi que toutes les pièces mécaniques du système se traduisant par une plus grande longévité et donc des avantages en économies de travail et financières.
 
  • Embranchement à verrat
    WEDA Dammann & Westerkamp, Lutten, Allemagne, hall 12, stand B48
  • System d‘alimentation "Ringelpietz"
    Lührs Gerätebau GmbH, Rehden, Allemagne, hall 12, stand D63

A l'avenir la castration sans anesthésie ne sera au regard de la protection des animaux plus autorisée. L'engraissement des verrats va donc gagner en importance. Il faudra à l'avenir être en mesure de délivrer des aliments composés différents aux truies et aux verrats dans le même box tout en maintenant une efficacité alimentaire optimale des deux sexes mis en stabulation séparément. La société WEDA a mis un kit au point pour l'alimentation liquide fonctionnant avec des conduits à embranchements destiné aux types de système M 16 et 4 PX. On est ainsi à même, à partir d'un poids vif de 55 kg, d'alimenter en différents mélanges avec un conduit à embranchements successifs. La seule condition est de loger les animaux séparément suivant les sexes et que le contenu total du bloc d'aliment corresponde au double du volume de l'embranchement.
La société Lührs a mis au point un système pour les distributeurs d'aliment sec à tuyau unique permettant de délivrer des quantités différentes dans le même box. En plaçant des moteurs aux angles, la société a développé un système de chaînes pouvant tourner soit vers la gauche soit vers la droite. Il y a un temps d'arrêt après la distribution afin de vider la chaîne en la faisant tourner dans le sens inverse pour ensuite présenter le nouveau mélange aux animaux de l'autre sexe.
Les deux innovations sont très abordables pour compléter votre système et correspondent aux exigences actuelles.
 
  • Contrôle truie - système de détection de chaleurs
    Big Dutchman Pig Equipment GmbH, Vechta, Allemagne, hall 11,
    stand D21
    Le système de détection de chaleurs Contrôle truie permet de reconnaître une truie en chaleur en élevage en groupe muni d'une station d'alimentation. Un réflexe de chaleur est déclenché chez la truie par différents niveaux de perception (physique, olfactif, acoustique, visuel). Les truies en chaleur ou en retour de chaleur sont ensuite triées par la station d'alimentation. L'utilisateur dispose avec les résultats obtenus d'une aide pour gérer l'encadrement optimal des truies en élevage en groupe. En combinaison avec l'appareil SonoCheck deux types de détection sont réunis, la détection de chaleurs et la détection par échographie.
 
  • Galli-Luxmeter
    Hato BV Lighting, Sittard, Pays-Bas, hall 9, stand C18a
    L'acuité visuelle des volailles diffère énormément de celle des humains. La perception de l'intensité lumineuse varie aussi selon les différentes longueurs d'onde. Dans le champs des courtes longueurs d'onde (de la lumière bleue à ultraviolette) la photosensibilisation de l'oiseau dépasse de beaucoup celle de l'humain. C'est entre temps d'actualité pour les nouvelles sources lumineuses utilisées maintenant. Alors que l'ampoule ordinaire éclairait surtout dans le champ lumineux du rouge à l'infrarouge, le pic du spectre des nouvelles sources lumineuses se situe dans le champ du vert à l'ultraviolet. Le réglage et le contrôle de l'intensité lumineuse en stabulation opéré avec des luxmètres destinés aux humains ne correspondent pas à la sensibilité visuelle des animaux. Le Gallilux est au contraire une unité de mesure adaptée. Le luxmètre Galli mesure en fonction de la sensibilité des animaux et contribue de façon déterminante à un éclairage des stabulations respectueux des animaux. Le luxmètre Galli est un instrument primordial pour les techniciens des éclairages et les administrations de contrôle.
 
  • Commande automatique du tapis d'évacuation des fientes
    Big Dutchman International GmbH, Vechta, Allemagne, hall 9, stand C24
    Les tapis d'évacuation des fientes ’se lâchent’ à cause de la charge irrégulière (chargement). Une correction de la tension est nécessaire parce que le frottement des tapis sur les glissières occasionne des dommages pouvant conduire à la rupture du tapis. Dans les systèmes d'élevage moderne (en petits groupes ou en volières) les tapis ne peuvent être qu'au moyen d'un grand investissement en travail réparés ou remplacés. En pratique il est donc d'usage que lorsque les tapis se détendent on les ajuste avec une molette. On l'oublie souvent ce qui conduit à des dommages. Le chargement irrégulier des tapis a augmenté en général pour les systèmes d'élevage des poules pondeuses. Le procédé de correction automatique est innovant et représente un réel progrès. Le danger d'endommagement des tapis peut ainsi être tout à fait réduit.
 
  • Polydress ®O2 Barrière 2 en 1
    RKW SE, Michelstadt, Allemagne, hall 23, stand F14
    La nouvelle bâche de silo allie pour la première fois la bâche utilisée normalement pour les silos-couloirs en première couche avec la bâche de silo proprement-dite posée en seconde couche. Les deux bâches sont liées et ne se désolidarisent qu'après les avoir étendues par l’action de l'humidité de l'ensilage. Cela représente l'économie d'une phase de travail lors du recouvrement des silos. Ceci opère un allègement pour l'environnement par la réduction de la consommation de matériel, mais aussi des capacités d'entreposage et de transport sans compter le recyclage séparé des deux bâches.
 
  • Protéines de synthèse
    European Protein A/S, Baekke, Danemark, hall 14, stand F53
    Voici une nouvelle solution pour optimiser l'apport d'acides aminés et de phosphore en fonction de l'animal et de ses performances. La fermentation ciblée de diverses protéines alimentaires permet de dégrader les substances antinutritives et d'améliorer l'utilisation du phosphore. Les bactéries lactiques restantes remplissent en plus une fonction probiotique. Le fait d'y ajouter des protéines d'algues permet d'élargir considérablement les possibilités de combinaison. Ces évolutions présentent non seulement de nouvelles perspectives d'apport de nutriments respectueux des animaux mais aussi des effets énormes sur le bilan écologique de la production animale.
 
  • Anta® Phyt BLT
    Dr. Eckel GmbH, Niederzissen, Allemagne, hall 16, stand D20
    Un complément alimentaire a été élaboré sous suivi scientifique sur la base de substances phytogènes et de supports à effet probiotique. Le produit a subi un processus d'autorisation complexe laissant attendre de par son spectre d'effets des résultats sur le développement de germes indésirables donc un pas important vers la réduction de la prescription de médicaments (antibiotiques). Non seulement la santé animale est améliorée mais il s'agit notamment d'une contribution importante à l'allègement de l'environnement. Le produit n'est pas réservé à l'utilisation sur volailles, il présente un grand nombre de modes d'utilisation également pour d'autres espèces d'animaux d'élevage avec des effets supplémentaires sur la production de méthane par exemple chez les ruminants.
 
  • Farm Power Manager
    Big Dutchman International GmbH, Vechta, Allemagne, hall 9, stand C24
    Pour le logiciel "Farm Power Manager", il s'agit d'un système de contrôle et de commande de la consommation d’énergie dans les exploitations hors-sol ainsi que pour l'évaluation des coûts en fonction des tarifs et pour la prévision de la consommation. Les données de performance mesurées ou nominales de n'importe quel consommateur d'électricité sont mises à disposition de l'ordinateur centrale par un ordinateur de commande en réseau pour ensuite être évaluées pour différents propos. L'échange des données selon la norme ISO "ISOagriNET" est pris en charge.
 
  • Suivi sanitaire BigFarmNet
 Big Dutchman Pig Equipment GmbH, Vechta, Allemagne, hall 11, stand D21

L'outil numérique prend en charge le contrôle sanitaire des truies en élevage en groupe muni d'une station d'alimentation. Le logiciel enregistre l'ordre des visites et le moment des repas de chaque truie en élevage en groupe pour une journée et un plus long laps de temps. Une évaluation des évènements quotidiens s'opère au niveau de l'ensemble du groupe. Chaque animal présentant un écart est un signe de problème de santé d'une truie ou d'un retour de chaleur. Par une indication ou un report sur la truie concernée l'agriculteur obtient une aide pour le contrôle des animaux et la gestion de l'exploitation.
 
  • Logiciel pour la représentation des processus dans l'élevage
laitier
GEA Farm Technologies GmbH, Bönen, Allemagne, hall 27, stand D35
Le logiciel pour la représentation des processus dans l'élevage laitier de GEA Farm Technologies sert à représenter tous les secteurs et processus de travail d'un élevage laitier. Tous les secteurs allant de la stabulation, des allées et de la traite ainsi que chaque phase de travail en découlant sont visualisés et contrôlés. Cela permet de représenter tous les processus relatifs aux animaux, comme les déplacements des groupes de vaches, leur position ou les chemins parcourus ainsi que les fonctionnalités techniques en temps réel. C'est le moyen d'optimiser les phases de travail du vacher et du personnel de traite.
 
  • Interface pour l'échange des données automatisé et sécurisé
    CLAAS Agrosystems KGaA mbH & Co. KG, Gütersloh, Allemagne, hall 26, stand D21
    L'interface uniforme de l'Association Allemande pour le Contrôle Performance et Qualité (Deutscher Verband für Leistungs- und Qualitätsprüfung e.V.) (portail de données DLQ) réalise une communication de données uniforme et standardisée entre l'exploitation agricole et ses partenaires externes (comme le SIG, EDEL, BLUP…). Les données de performance, les informations de statuts et les spécificités relatives à chaque animal sont transmises automatiquement par exploitation et système. L'échange des données est pris en charge selon la norme ISO "ISOagriNET". La communication s'opère automatiquement dans les deux sens. Des conseils d'action pour le chef d'exploitation peuvent en être dérivés après le transfert de données réussi. Ceci conduit à une amélioration conséquente de l'aménagement des phases de travail de chaque exploitation.
 
  • Automoteur Verti-Mix avec désileuse à panneau porte-griffes
    B. Strautmann & Söhne, Bad Laer, Allemagne, hall 27, stand E16
    Le nouveau système de désilage pour mélangeuse automotrice de la société Strautmann allie les avantages des systèmes connus de désileuse par panneau porte-griffes ou blocs et à fraises rotatives. Pendant que l'ensilage est coupé en protégeant la structure avec le panneau de coupe et conduit sans surcharge mécanique par une fraise de convoyage non aiguisé muni de segments à vis au tapis élévateur, les fourrages en vrac peuvent être ajoutés en escamotant le panneau de coupe pour se servir de la fraise de convoyage. Cela apporte tout d'abord grâce à la préservation de la structure lors du désilage des avantages nutritionnels et physiologiques puis d'un autre côté les avantages pratiques du désilage classique avec la fraise sont préservés tant pour l'ensilage que pour les fourrages en vrac.
 
  • AQUA BOARD
    BIORET AGRI, Nort sur Erdre, France, hall 13, stand F02
    L'élasticité du caoutchouc et la souplesse de l'eau se retrouvent dans l'AQUA BOARD pour plus de confort de l'animal. La genouillère remplie d'eau sert de limite visuelle de la logette, ne dérange pas la vache dans ses mouvements tout en lui permettant de s'allonger naturellement sans risque de se blesser à la jambe antérieure étendue. Le large boudin de caoutchouc est prédécoupé à la taille de la rangée de logette et est facile à monter. Après la pose, le boudin est rempli d'eau définitivement grâce à la vanne à vis jusqu'à la taille et l'élasticité souhaitées.
 
  • Test haptoglobinique
    Frim Tec GmbH, Oberostendorf, Allemagne, hall 27, stand G45
    La mesure en ferme de l'haptoglobine du lait est récompensée avec l'automate d'analyses „eProCheck 2.0“ pour le diagnostic rapide d'inflammations. Le nouvel ELISA permet à l'éleveur d'estimer à l'aide de l'automate d'analyses le paramètre immunologique validé par une étude scientifique directement dans le lait cru. L'haptoglobine est une protéine de phase aigüe et réagit dès qu'un syndrome inflammatoire débute. Le test rapide réalisé sur l'exploitation fournit à l'éleveur des informations supplémentaires de grande valeur pour le contrôle sanitaire notamment des vaches venant de vêler.
 
  • Contrôle de vêlage iVET
    iVET, Papenburg, Allemagne, hall 27, stand D11
    Le contrôle de vêlage iVET pour bovins est composé d'un système émetteur-récepteur. Le système de capteurs en forme de T est flexible et facile à nettoyer et à désinfecter. Il peut être introduit facilement par une personne dans la vulve. Quand le vêlage commence, le capteur est poussé vers l'extérieur par la poche des eaux et le veau s'y trouvant. Le changement de position du système est enregistré par le capteur de lumière et de température. Ensuite un signale est envoyé par message vocal et SMS à maximum deux numéros de portables préprogrammés. iVET contrôle aussi la température corporelle pouvant ainsi reconnaître suffisamment tôt des modifications pathologiques de la vache. Ce système innovant de contrôle du vêlage représente une aide de gestion pour reconnaître suffisamment tôt et de façon précise le début du vêlage d'une vache. Après l'alarme de vêlage, il reste encore assez de temps pour un contrôle visuel ou vaginal afin de réagir en cas de mauvaise posture, mauvais emplacement du veau ou d'appeler un vétérinaire. Cette amélioration du contrôle des vêlages permet de réduire le nombre de veaux mort-nés, les vêlages difficiles non reconnus et les séquelles en résultant.


Kontakt

DLG e.V.
Servicebereich Kommunikation
Eschborner Landstr. 122
60489 Frankfurt/M.
Telefon: +49(0)69/24 788-201

Guido Oppenhäuser

g.oppenhaeuser(at)DLG.org
(-213)
Leiter Kommunikation und Marketing

Friedrich W. Rach

f.rach(at)dlg.org
(-202)
Pressereferent Landwirtschaft und Ausstellungen

Dr. Frank Volz

f.volz(at)dlg.org
(-224)
Pressereferent Landtechnik, Redaktionsleitung DLG-Test Landwirtschaft

Dr. Malene Conlong

m.conlong(at)DLG.org 
(-237)
International Press Communications

Unsere Fachzeitschriften:

DLG-Mitteilungen
DLG Test Landwirtschaft